Plume Magicienne – Peintre Xieyi sur Porcelaine

 

Plume Magicienne,
 LA FÉE DES PINCEAUX d’Armentières

Plume Magicienne est secrète, mystérieuse, « un peu sauvage » dit-elle d’elle-même. Très présente sur les réseaux sociaux, elle sait aussi préserver le calme et l’intimité de son atelier de peinture. Mais qui est-elle ?

Artiste, Plume Magicienne peut largement le revendiquer, elle a grandi et vécu dans l’univers de la création et de l’inspiration artistique. Les courants classiques, les maîtres, Plume Magicienne les a abondamment explorés. Les techniques aussi : peinture sur soie et sur laine, peinture au crayon, au fusain, à l’encre, à l’aquarelle, à l’huile, à l’acrylique, etc.

Ce qui est arrivé en 2011 est, cependant, venu tout bousculer.

Car c’est au détour d’un voyage en Chine que Plume Magicienne se forge son œuvre la plus récente, celle qui lui correspond probablement le plus. Elle fait, en effet, la découverte de la peinture traditionnelle Xieyi, qui la surprend, la bouleverse, la bouscule. Elle s’y intéresse et se passionne au contact de cette Asie mythique au savoir-faire millénaire.
Pour Plume Magicienne, cet art fait résonance : Xieyi signifie « écrire l’idée » ou « écrire le sens ». « J’aime, dit-elle, ses traits épurés, vifs, sur le papier de riz. Un peu calligraphiée, un peu naïve, cette peinture si spontanée requiert une vivacité exemplaire, ses tracés sont amples ». Plume Magicienne est conquise, transportée par tous les thèmes et les dégradés privilégiés de la peinture Xieyi : les animaux, les fleurs, les arbres, les paysages. La Nature dans toute sa splendeur et ses variétés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà qui convient bien à cette Armentiéroise, « humaniste » selon ses propres mots.

Plume Magicienne exerce son geste, apprivoise cette nouvelle pratique et prend le chemin du retour vers la France.
Pas de doute, c’est cette peinture du mouvement et du sens de la vie que Plume Magicienne décide d’importer chez les Ch’tis. Elle fait ses premiers pas vers les amateurs et visiteurs des salons qui foisonnent dans le Nord-Pas de Calais toute l’année, chaque fin de semaine. Et les amateurs peuvent même apprécier ses œuvres en galeries et notamment à la Galerie Art Fresque Povera de Sommières (Gard) ou dans les salons d’Art Contemporain comme Art3f de Bruxelles.

Plume Magicienne s’installe alors dans ces événements comme une parenthèse exotique au milieu des produits de terroirs et des collectionneurs. Elle a du talent, trouve son public auprès des amateurs de pièces uniques revisitées (et accessibles financièrement) et son talent s’illustre par sa capacité à rendre accessible la peinture Xieyi.

Car elle a vite associé art et quotidien. « Faire de l’art pour le quotidien, précise-t-elle, permet de joindre l’utile à l’agréable. Je donne aux objets, une vie artistique intrinsèquement liée à leur vocation utilitaire ».
Sur la porcelaine, en l’associant parfois avec le bois, la dentelle, le verre ou la soie, Plume Magicienne laisse libre cours à la magie de ses pinceaux et propose une collection d’objets peints pour toute la maison. De la cuisine au salon, des arts de la table aux bijoux, Plume Magicienne dessine, mais surtout peint assiettes, bols, plateaux, vases, objets de décoration et tableaux, dans une logique de recréation systématique et de composition de matières.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chaque pièce est unique, chaque trait de pinceau est savamment posé, chaque souffle de vie donné à l’objet le rend un peu plus personnalisé.

PRIX : Lauréate du Prix Projet Kilda 2018 dans la catégorie « Paysages »

Suivez son actualité directement sur sa page Facebook et son site : https://plume-magicienne.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :