Marché des Créateurs

Karim TATAÏ – Photographe

Karim TATAÏ – photographe

Photographe de l’instant fugace ou de l’invisiblement banal, happant une seule fois en passant le cadre et le sujet le long d’un parcours chaque jour quasi semblable, Karim TATAÏ, à travers ses clichés, nous invite à revisiter les paysages ré-enchantés de notre quotidien.

Hospitalisé à plusieurs reprises dès son premier mois de vie, il accumule différents retards qui l’amèneront à passer dix-sept ans dans des centres spécialisés. Il est diagnostiqué autiste à 23 ans.

Analphabète et déficient mental, ne pouvant ni travailler en milieu ordinaire, ni en CAT, il est admis en septembre 2008 dans un groupe occupationnel pour adultes. Il prend en juin 2009 la décision (fermement et avec ses moyens) de ne plus y aller et de « laisser la place à un autre » (sic).

En février 2009, il accompagne sa mère et des amis « carnavaliers et photographes » au Carnaval de Venise. Pour faire comme les autres, il désire un appareil de photo. Durant quatre jours, il mitraille goulûment la ville. Le cadrage des photos étonne son entourage qui, avec son assentiment, décide d’organiser une exposition de ses meilleurs clichés.

Pour Karim TATAI, la photographie pour lui est langage. Elle lui permet d’exprimer par l’image les émotions qui débordent son vocabulaire. Mais elle permet aussi à l’autre de lire ses cris de silence et d’isolement, sa quête d’un quelque chose qu’il n’arrive pas à définir, faute de mots….

Les photos ne sont ni recadrées, ni retouchées.

Sa page FACEBOOK – Son Site internet à visiter absolument !

EXPOSITIONS

« Regard Brut sur Venise » au CSC du Fossé des Treize, Strasbourg, en septembre 2009.

« Des Machines et des Hommes », en novembre 2010 au CSC Fossé des Treize et au Ciarus, Strasbourg, retrace le déroulé des travaux de réfection de la rue du Faubourg de Pierre.

« Traces d’Hommes », en août 2011, Galerie Nocturne, Strasbourg : instants fugaces saisis au travers d’une vitre de voiture, objets insolites ou quotidiennement invisibles, abandonnés ou posés.

« K Love » au CSC Fossé des Treize, Strasbourg octobre 2011 ; La Voûte Etoilée, février 2012 ; La Lune Rousse, Allier, février 2013 ; Marie d’Oswald,, novembre 2013 ; Montdoldre, Allier, août 2014.

« Clin d’oeil au quartier » CSC fossé des Treize, juin 2012.

« Clin d’oeil à la Faim de loup » CSC Fossé des Treize, septembre 2013.

« Autiste-Artiste » CSC Fossé des Treize, Strasbourg, septembre 2014 ; Mairie d’Oswald, novembre 2014 ; l’Evasion, Sélestat, février 2015, ; Salon de l’autisme, Paris, avril 2016, Maison du XXIème Siècle, St Dié des Vosges, novembre 2016 ; Longwy, Mont St Martin, Moselle mars 2017.

« Solitudes… » Ciarus, Strasbourg, du 8 juin au 31 août 2017.
« Le gardien des coeurs » Hotel du département 67 Strasbourg février 2018 « Où et qui êtes vous ? » Ciarus, Strasbourg 2018
« Strasbourg » cinéma Vox, octobre 2018

En 2015, Karim est Lauréat de la Bourse Déclics-Jeunes de la Fondation de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :