Marché des Créateurs

COSSE + TRUCKKS + PAUWELS • La Maison Bleue – Strasbourg

Quand :
3 décembre 2021 @ 20 08 00 120012 – 23 11 30 123012
2021-12-03T20:00:00+01:00
2021-12-03T23:30:00+01:00
Où :
La Maison Bleue / Dirty 8
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

🎤 Cosse (Post-rock/Noise / FR)
🎤 Truckks (Noise/Garage / FR)
🎤 Pauwels (Math rock / FR)
📆 03.12.2021
⏱ Ouverture des portes 20:00
📍 La Maison Bleue, 3 Rue de Guebwiller 67100 Strasbourg
🎟 https://bit.ly/3wsi9vq
🚈 Ligne C arrêt Gravière
🚌 Ligne 14 / 24 arrêt Neudorf gravière
🚌 Ligne 31 arrêt Orbey
——————————————————————–
Comme deux plaques tectoniques qui n’attendaient que de se heurter, Cosse et Truckks se réunissent sur une même scène. Deux batteries, huit amplis: une éruption.
La perte de contrôle est au centre de cette fusion, les larsens survolent les frappes convulsives des deux batteurs.
C’est dans cette ivresse que nous plonge les deux groupes tous deux signés chez Grabuge records et 3C.
Une prise de risque qui, de par sa nature, nous entraîne dans une expérience Live unique.

Cosse :
Cosse oscille entre post rock et noise. Harmonies tranchantes et magmas de larsens nous plongent dans un cumulonimbus opaque. Avec pour seul écho une voix décharnée qui, lorsqu’elle ne scande pas, murmure. Il y a chez Cosse une sensibilité et une fragilité frappante.
Girl Band, Slint et Sonic Youth ne sont clairement pas loin. Ils font partie de ces groupes qui, si vous tendez bien l’oreille, ne vous laisseront pas indifférent. On les retrouve à partager les planches avec Lysistrata, Mothers ou encore Chiyoda Ku. Leur premier EP Nothing Belongs to Anything est paru le 12 Juin 2020 sur les labels À Tant Rêver du Roi et Grabuge Records.

tRuckks :
tRuckks n’ont pas le temps pour vos reprises de Muse. L’édulcoré et le consensuel, voyez-vous, ce n’est pas franchement leur délire.
Nul ne sait s’ils sont nés trop tard ou si un vortex spatio-temporel les a envoyé 20 ans en avant, mais toujours est-il que les quatre kids de Vesoul puisent leur inspiration dans la dissonance, la hargne et le chaos. Tout bon fan de noiserock ne peut être insensible à ce son digne de Slint et Fugazi. Si cela ne suffisait pas, ajoutons cette irrésistible lourdeur chère aux Melvins ou aux plus récents KEN Mode. Que dire également de cette prose au vitriol, déclamée en français, d’une voix grave tantôt corrosive, tantôt désespérée ? Vous voici avec une idée plus ou moins concise de ce que le groupe a à vous offrir. Ou à vous mollarder, c’est selon.
Imprévisibles et jusqu’au-boutistes, tRuckks ont déjà posé amplis et pédales aux Inouïs du Printemps de Bourges, aux Eurockéennes de Belfort ou encore à l’Impetus Festival, partageant la scène avec l’une de leurs plus grosses influences : Metz. Avec leur nouvel EP, Autophage, ils n’ont plus qu’un objectif : tout écraser. Et c’est vraiment pas la peine de trouver refuge sur la bande d’arrêt d’urgence, vous n’y échapperez pas. »
Clément Duboscq (FIP, New Noise)

– Bandcamp : https://truckks1.bandcamp.com/

PAUWELS :
Crypte sonore, machin organique, instruments blottis, loops synergiques, manie psychédélique, manière insolente, noise et son contraire,gestes précis, iconomaniaque. Qui peut dire ? Définir Pauwels mais éviter la surenchère de formules : exercice complexe à l’instar des 4 solos parfaitement anarchistes, synchronisés. Enfin quelque chose qui brasse de l’air, vraiment. https://www.facebook.com/pauwelsmusic

Facebook :
https://www.facebook.com/pauwelsmusic

Bandcamp :
https://pauwels.bandcamp.com/

Youtube :
https://youtu.be/xC2_c9dhgGk

https://www.facebook.com/events/306207567511734

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :