Marché des Créateurs

Métalucubration – Sculpteur sur Métal

Métalucubration – Sculpteur sur Métal

Créations en métal de récupération uniquement.
Animaux, personnes, villes, géant, accessoires, … ! Tout y passe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toutes les pièces (souvent de vieux outils destinés au ferrailleur) sont soudés, patinés puis vernis. Il  essaie de préserver le plus possible l’apparence d’origine, pour laisser la personne admirer son essence.

Destruction = Création

Acier de Destruction/acier de Création Sculpture en métal issue des bombardements Français et Allemand sur la cote 542 ( col de la Chapelotte) l’acier qui a fait souffrir tant d’hommes,érodée,rouiller patinée par 100 ans en terre ,restituée au fil du temps,façonné en sculpture abstraite,comme des fantômes de ses lieu de combats ,en hommage a ses hommes qui ce sont battue pour défendre leur valeur L’acier de bombardements et devenu un acier bombardé de regards METALUCUBRATION Passage stratégique pour pénétrer dans la plaine lorraine ,situé entre le Donon et Raon l’Etape, la Chapelotte devient subitement un point de friction stratégique.
En plein hiver, le 27 février 1915, les Allemands lancent une attaque destinée à réassurer leurs positions sur la ligne Domèvre – Bréménil – la Chapelotte – Allamont. Les contre-attaques françaises ne parviennent pas à reprendre le terrain. Le 21 août 1915 a 10h45 les ligne Française de la cote 542 sont bombardé avec 3000 obus le 25 avril 1916 artillerie Allemande bombarde durant 5 heures les position Française avec 30000 obus ,puis lance une offensive sans résultat , le col de la Chapelotte reste Français La violence de la guerre de montagne atteint ici son paroxysme avec une guerre des mines qui dure près de 30 mois. Les fourneaux sont creusés jusqu’à 80 mètres de profondeur et 55 explosions ravagent la cote 542 – désignation militaire de la Chapelotte – ou toute végétation disparaît rapidement.
Les nombreuses infrastructures et galeries encore bien visibles aujourd’hui témoignent de la durée et de la spécificité de cette guerre de montagne. Le col et les sommets environnants conservent aujourd’hui les stigmates de ces combats.(source).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il réalise aussi à la demande des sculptures. Son site internet est ici.

N’hésitez pas à aller visiter sa page sur Facebook afin de découvrir ses dernières réalisations.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :