Marché des Créateurs

Fest-Best Of Ladies #2 – Expo Photos par Jeannette GREGORI et Paola GUIGOU

Quand :
14 décembre 2017 @ 17 05 00 120012 – 16 décembre 2017 @ 18 06 00 120012
2017-12-14T17:00:00+00:00
2017-12-16T18:00:00+00:00
Où :
Centre Socio-Culturel de Neudorf
Contact :
MAILTO:noreply@facebookmail.com

Nous vous proposons 2 expositions photographiques mobiles, dans le cadre de la 2ème édition du Festival Best Of Ladies ; co-organisé par la Compagnie MJD et le CSC du Neudorf en soutien à l’ONG Zazakely Enfants de Madagascar pour la construction d’un centre de santé http://www.ongzazakely.org/

(Parallèlement, le 14 Décembre à partir de 18H00 : Théâtre forum et Conférence-débat : Thématiques : “Être une fille, une femme en 2017” & “Héroïne au quotidien” https://www.facebook.com/events/1897155607267742/?ti=icl)

Gratuit : Ouvert à tous !

Nous vous invitons chaleureusement à venir visiter les expositions photographiques de Jeannette GREGORI et Paola GUIGOU, les 14 et 16 Décembre au CSC Landsberg, Neudorf 21 rue du Landsberg 67100 Strasbourg ; et le 15 Décembre au Centre Culturel Marcel Marceau dans le cadre de la Battle, 5 Place Albert Schweitzer, 67100 Strasbourg – France

(15 Décembre dans le cadre de la Battle uniquement. Entrée : pré-vente : 7€, caisse du soir : 10€ : https://www.helloasso.com/associations/centre-socioculturel-de-neudorf/evenements/battle-best-of-ladies)

Info & réservation : contact@compagnie-mjd.com / (+33)3 88.44.23.23

*** Jeannette GREGORI

– PHOTO DE l’ANNEE 2017 Noir et Blanc Photo-journalisme, MONOVISION PHOTOGRAPHY AWARDS, Londres
-Présélectionnée pour le PRIX FELIX SCHOELLER, photo journalisme, 2017

Jeannette GREGORI est née le 4 août 1967 et vit à Strasbourg. Elle a séjourné aux Etats-Unis en 1993/1994 en tant que lectrice et a suivi des cours de photographie aux Beaux-arts de l’Université d’Indiana. Les voyages dans les banlieues et quartiers populaires de New York ou de la Louisiane lui ont donné envie de laisser une trace des fragments de vie croisées sur son chemin.
Elle a participé au programme d’échange linguistique franco-américain Fulbright en 2002/2003 et a vécu dans la région de Philadelphie. Son inspiration s’est nourrie de quelques photographes s’inscrivant dans la tradition du photoreportage ou de la photographie humaniste (Dorothea Lange, Mary Ellen Mark, Arlene Gottfried…).

http://www.jeannettegregori.com/

De retour à Strasbourg, elle a suivi des cours d’expression photographique à l’école des Arts Décoratifs.En 2009, elle a exposé son travail sur les familles du Neuhof à La Ligue des Droits de l’Homme ainsi qu’à Amnesty International dans le cadre de la Journée de la Femme. Elle s’est intéressée aux communautés tsiganes lorsqu’elle a ressenti qu’il était nécessaire de poser sur elles un nouveau regard. Avant les mesures d’expulsions prononcées par le gouvernement français, le choix de photographier les enfants gitans, roms et manouches lui a permis de sensibiliser le public à l’ensemble de ces populations. La série Enfances Tsiganes se propose, avant tout, de susciter une émotion et développer la tolérance en mettant en lumière les regards des enfants ou l’amour prodigué par leurs parents.Pour elle, ses photos doivent au-delà de la souffrance personnelle ou collective porter l’espoir d’un renouveau ou d’une joie sous-jacente. La dimension intemporelle de la série Enfances Tsiganes tente de transmettre les valeurs séculaires chères aux communautés.
Par la suite, son travail s’est mis au service de la presse et du Conseil de l’Europe pour aider les familles roms de Strasbourg menacées d’expulsion.

http://www.jeannettegregori.com/

—————————-

*** Paola GUIGOU

“Les Lionnes de l’Atlas”

Les cavalières de fantasia

Paola Guigou a souhaité voir, s’imprégner et comprendre l’univers de la Fantasia pour témoigner de ses nouveaux visages.

Le voyage a commencé au Maroc parmi les femmes et leurs chevaux, au cœur d’un univers d’habitude masculin, mais où la fierté féminine vibre sous les habits brodés et où la pureté se mélange à l’ostentatoire.

Paola se glisse au départ de la tbourida, se faufile entre les montures Arabes-Barbes, capte les regards des femmes légèrement noircis au khôl, brandit son objectif aussi haut que les fusils et saisit l’obscurité du ciel et la luminosité des costumes. Soudain ses clichés croisent la magie de l’orient et la tragédie de Delacroix.

La photographe nous emporte au creux de l’esthétisme en nous offrant des tableaux fantastiques de femmes Berbères chevauchant hardiment leurs étalons.

Que ce soit la mokhadem (chef) ou les autres membres de l’équipe, le panache et le courage éclairent les visages de ces femmes, conscientes d’être des pionnières.

Rapidement la fantasia prend une vraie dimension pour les novices que nous sommes. Nous découvrons alors avec fascination ce folklore qui fut jadis une technique martiale d’assaut et qu’aujourd’hui les Marocaines s’octroient avec élégance, ardeur et stoïcisme, sous le regard vacillant des hommes. Magnétisme ou méfiance, leurs émotions s’emmêlent.

http://www.paolaguigou.com/

Photographe indépendante basée à Strasbourg, Paola Guigou travaille principalement le portrait et la mise en scène pour des agences de publicité, pour l’édition et pour la promotion de marques et d’artistes. Elle intervient également auprès des entreprises en corporate.
Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg en 2006 et de l’Ecole des Gobelins à Paris en 2008, elle évolue aux côtés de portraitistes et photographes de mode en studio avant de se lancer en freelance. Elle créé en 2014 l’Atelier M33 dans l’ancienne usine Junkers à la Meinau, et y installe ses bureaux et son studio.

En Alsace, elle a travaillé pour la ville d’Ostwald (le Point d’Eau), l’Hôtel Graffalgar, pour les Job days place Kléber et la Fashion Week de Strasbourg, pour Miss Alsace, la série Hopla Trio, Cookie Dingler, Roger Siffer, la troupe des Scouts (Acte 5), Antonia de Rendinger, Fayssal Benbahmed, l’usine Kronenbourg d’Obernai, L’Auberge du cheval Blanc, Les DNA, Les Inrokuptibles Edition Strasbourg, a collaborée avec Novembre communication, le restaurant La Casserole, les vins Metz et à réaliser les portraits de nombreux artistes locaux et plus encore…

EXPOSITIONS
Mai 2017 Exposition à l’Atelier à Strasbourg, série « Les Lionnes de l’Atlas »
Mai 2016 Fashion Week de Strasbourg
Avril 2015 Série « Raisons des Tas » à l’Agence Novembre à Strasbourg
Mars 2014 à l’Hotel Hannong à Strasbourg pour la journée de la femme
Été 2013, Flash Expo à Vichy, travail du collectif Zaolane
Février 2012, Affordable Art Fair de Bruxelles, représenté par la Salomon-Duval Gallery
Novembre 2011, Fotofever Art Fair, Espace Pierre Cardin, Paris.
Novembre 2011, Siel de Paris, Espace Drouot-Montaigne, Paris.

RÉCOMPENSES
Prix du « Meilleur Espoir Féminin 2011 » pour la série « Portrait d’Archives » réalisé avec son collectif Zaolane, par le Salon International des Expressions Libres de Drouot-Montaigne.
1er Prix de la CCIP sur un travail en collaboration avec Elizabeth Sillard en 2008
Prix Broncolor de la photo de mode étudiante en 2007

COUVERTURES ET INTERVIEWS
Azart Photgraphie n°15, 2012
Image In Progress n°3, 2012
Les Inrockuptibles Strasbourg n°940 2013
Défi L’Express Grandes Ecoles Strasbourg mars 2014
Photographe indépendante basée à Strasbourg, Paola Guigou travaille principalement le portrait et la mise en scène pour des agences de publicité, pour l’édition et pour la promotion de marques et d’artistes. Elle intervient également auprès des entreprises en corporate.
Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg en 2006 et de l’Ecole des Gobelins à Paris en 2008, elle évolue aux côtés de portraitistes et photographes de mode en studio avant de se lancer en freelance. Elle créé en 2014 l’Atelier M33 dans l’ancienne usine Junkers à la Meinau, et y installe ses bureaux et son studio.

En Alsace, elle a travaillé pour la ville d’Ostwald (le Point d’Eau), l’Hôtel Graffalgar, pour les Job days place Kléber et la Fashion Week de Strasbourg, pour Miss Alsace, la série Hopla Trio, Cookie Dingler, Roger Siffer, la troupe des Scouts (Acte 5), Antonia de Rendinger, Fayssal Benbahmed, l’usine Kronenbourg d’Obernai, L’Auberge du cheval Blanc, Les DNA, Les Inrokuptibles Edition Strasbourg, a collaborée avec Novembre communication, le restaurant La Casserole, les vins Metz et à réaliser les portraits de nombreux artistes locaux et plus encore…

EXPOSITIONS
Mai 2017 Exposition à l’Atelier à Strasbourg, série « Les Lionnes de l’Atlas »
Mai 2016 Fashion Week de Strasbourg
Avril 2015 Série « Raisons des Tas » à l’Agence Novembre à Strasbourg
Mars 2014 à l’Hotel Hannong à Strasbourg pour la journée de la femme
Été 2013, Flash Expo à Vichy, travail du collectif Zaolane
Février 2012, Affordable Art Fair de Bruxelles, représenté par la Salomon-Duval Gallery
Novembre 2011, Fotofever Art Fair, Espace Pierre Cardin, Paris.
Novembre 2011, Siel de Paris, Espace Drouot-Montaigne, Paris.

RÉCOMPENSES
Prix du « Meilleur Espoir Féminin 2011 » pour la série « Portrait d’Archives » réalisé avec son collectif Zaolane, par le Salon International des Expressions Libres de Drouot-Montaigne.
1er Prix de la CCIP sur un travail en collaboration avec Elizabeth Sillard en 2008
Prix Broncolor de la photo de mode étudiante en 2007

COUVERTURES ET INTERVIEWS
Azart Photgraphie n°15, 2012
Image In Progress n°3, 2012
Les Inrockuptibles Strasbourg n°940 2013
Défi L’Express Grandes Ecoles Strasbourg mars 2014

https://www.paolaguigou.com/

Info & réservation : contact@compagnie-mjd.com / (+33)3 88.44.23.23

—————————

Partenaires Officiels : État, Strasbourg Eurométropole, CAF du Bas-Rhin, Conseil départemental du Bas-Rhin et Manolya Coffee

Partenaires et sponsors : Optocenter, CoachAndClothing, Lebonbattle, Kapta, Sp3ak3r, Moody’s Break, La Solidarité, Les Cinémas Star Strasbourg, East Hotel, Aber Voyages, Restaurant Paris-Istambul, RéZoé, Milla Event, Intemporel Bar-Club, CigkofteM, Palme d’Or, Les Mains Sages, RBS, Le Rafiot.

https://www.facebook.com/events/2027266347560494/